Spécial Orignal (comportement) : Évaluation du rang social

Bien que la date apparaissant sur cette photo indique le mois de mai, elle a en réalité été prise au mois de juillet. Quiconque connaît l’orignal sait que cette photo illustre un comportement peu commun, et ce, en raison du mois de l’année où elle a été prise. Malgré ce mois particulièrement ensoleillé et chaud, il est possible de reconnaître un comportement prématuré de ritualisation et de tentative d’affrontement chez un orignal mâle. Les orignaux s’évaluent et affirment leur rang social régulièrement et de diverses manières tout au long de l’année. Dans ces situations, les orignaux mâles s’affrontent en baissant les oreilles et en laissant apparaître un œil torve et blanc; leur démarche est également plus lourde avec un port de tête oscillant. Il arrive souvent que des orignaux se soulèvent afin de s’affronter à l’aide de leurs pattes avant. Les confrontations les plus déterminantes apparaissent au cours de la période qui entoure la perte des velours et elles connaissent un sommet entre le 22 septembre et le 10 octobre.

L’image qui suit est donc exceptionnelle en ce sens qu’elle nous met en présence d’un mâle particulièrement territorial pour une période de la saison qui ne correspond pas du tout chez lui à l’adoption d’un tel type de comportement. L’adoption de ce type de comportement est généralement causé par l’activation des glandes qui servent à la libération de la testostérone chez les mâles. C’est toutefois habituellement la diminution de la lumière du jour qui provoque l’activation de ces glandes. Or, en juillet, cette diminution de lumière n’est pas encore assez significative pour exacerber les mâles au niveau de leur agressivité. Ce site exceptionnel sur lequel cette caméra a été dirigée a été préparé par un membre de l’équipe Chasse Québec. Au cours des prochaines semaines, il sera donc possible de voir évoluer les comportements des orignaux qui le fréquentent quotidiennement. La présence sur ce site de plusieurs mâles matures risque de rendre les prochains chapitres particulièrement intéressants.


Comments

comments

Powered by Facebook Comments

Contactez-nous (info@chassequebec.com)